Aller au contenu


Photo

Impact de la crise en Coupe de France: quelles perspectives à l'avenir?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
85 réponses à ce sujet

#1 Antho

Antho

    Kicked himself

  • C-20
  • 5 981 messages

Posté samedi 20 juin 2020 à 13:01

La crise sanitaire entre mars et juin a chamboulé la Coupe de France en 2020.

 

Si nous voyons à peu près comment se dessinera cette seconde moitié de saison, c'est encore un grand flou pour 2021.

 

Est-ce que tous les rallyes pourront survivre malgré leur annulation? 

De mon point de vue perso, je ne pense pas. Les plus petites organisations pourraient simplement se décourager et ne plus organiser. C'est évidemment regrettable, mais si l'on essaie de trouver du positif là-dedans, n'est-ce pas un mal pour un bien d'avoir à l'avenir moins de rallyes? Il faut savoir que la Coupe de France, c'est plus de 200 rallyes par an, du petit régional au championnat de France. C'est l'un des chiffres les plus élevés au monde, si ce n'est le plus élevé tout court. On a déjà vu des conflits dans des ligues où des rallyes se gênent, ou alors des spéciales empruntées par 5 à 6 rallyes différents par an (je pense notamment à Peira Cava). Ça dessert plus la discipline qu'autre chose, amha :bah:

 

Qui dit moins de rallyes, dit plateaux gonflés. On le voit sur les rallyes organisés en août prochain qui affichent déjà tous complet. Cela permet à l'organisateur d'offrir un grand spectacle, d'avoir un confort financier, et d'ainsi pérenniser son épreuve. Moins de rallyes signifie aussi moins de besoin en commissaires par week-end. Ces derniers ont une moyenne d'âge élevée en général, c'est un public à risques qui exerce une activité bénévole demandeuse en temps et en voyage. Pas de commissaire, pas de rallye... Enfin, les organisateurs et bénévoles d'une épreuve disparue pourraient donner un coup de main aux rallyes existants et améliorer la qualité d'organisation, mais sur ce point je suis moins optimiste étant donné toutes les petites guéguerres locales.

 

S'il serait évidemment dommage de voir des épreuves disparaître, qu'elles soient mythiques ou simplement à côté de chez nous, cela pourrait avoir un impact positif sur la Coupe de France en général: des plateaux plus gros, des rallyes peut-être plus longs avec l'ajout des spéciales des épreuves disparues (exemple de Bessé-sur-Braye pour le Coeur de France), plus de spectateurs au bord des routes...

 

La crise économique qui se profile, à l'inverse, pourrait décourager des pilotes à prendre une licence. Ne rentrons pas dans le débat politique de la FFSA, qui a déjà son topic. Simplement, notre sport est l'un des plus chers, si ce n'est le plus cher du point de vue amateur. Combien ne voudront plus dépenser autant?

 

Je donne quelques pistes pour lancer le débat. Maintenant, libre à vous de donner votre point de vue, que ce soit en tant que pilote, copilote, spectateur, organisateur, commissaire... ;) Le tout dans la cordialité bien entendu. :jap:



#2 rallyfan17

rallyfan17

    Pilote Pigeot Morocco

  • Membre
  • 530 messages
  • LocalisationSaint-Césaire (17)

Posté samedi 20 juin 2020 à 13:40

Je suis d'accord quand on voit les prélistes de Saint Germain La Campagne et Bagnols les Bains

#3 Ze Rallyman du 04

Ze Rallyman du 04

    Pilote Peugeot Dakar

  • Membre
  • 2 960 messages
  • LocalisationSisteron (04)

Posté samedi 20 juin 2020 à 14:57

Dans l'absolu, ça ne serait que bénéfique de réduire le nombre d'épreuves ; le problème qui se pose, c'est : lesquelles ?

 

Faut bien voir que l'une des épreuves les plus en danger dans ma région (PACA), c'est le rallye de Manosque, et c'est clairement l'un des plus beaux, des plus anciens (en termes de régios/natios) et des plus intéressants. Tandis qu'à côté, des rallyes qui se chevauchent complètement comme à Nice (Roquebilière et HPN par exemple) ou dans le Vaucluse (Monts et Sarrians) sont dans des fauteuils confortables que ce soit financièrement, humainement ou sportivement.

 

 

La vérité, c'est qu'on n'a pas réellement de moyens d'empêcher ça. Ca va arriver, et c'est bien tout. Ou plutôt si : il faut s'impliquer dans la vie des rallyes qu'on veut sauver. Seulement qui est prêt à faire ça, réellement, aujourd'hui. Per-fucking-sonne, voilà la vérité.



#4 ROUXE

ROUXE

    Rookie

  • Membre
  • 3 647 messages
  • LocalisationVILLEURBANNE

Posté samedi 20 juin 2020 à 16:10

Globalement, il y a trop de rallyes régionaux


  • Lafranc43 aime ceci

#5 Antho

Antho

    Kicked himself

  • C-20
  • 5 981 messages

Posté samedi 20 juin 2020 à 17:29

Dans l'absolu, ça ne serait que bénéfique de réduire le nombre d'épreuves ; le problème qui se pose, c'est : lesquelles ?

 

Ça on est d'accord, après, ce sont les moyens financiers et la motivation qui décideront pour les orgas je pense :bah:



#6 Ze Rallyman du 04

Ze Rallyman du 04

    Pilote Peugeot Dakar

  • Membre
  • 2 960 messages
  • LocalisationSisteron (04)

Posté samedi 20 juin 2020 à 17:43

Bien sûr, ce sera la sélection naturelle. Ou plutôt sélection capitaliste. Mais c'est extrêmement dommage car les critères purement sportifs (qualité de l'accueil, efficacité et sécurité, qualité du parcours...) passent à la trappe au profit d'autres critères plus sociaux et démographiques.


  • philippe86 et JB87 aiment ceci

#7 AD Photographie Rallye

AD Photographie Rallye

    Pilote Maranello

  • Membre
  • 552 messages

Posté samedi 20 juin 2020 à 21:15

Vu du sud ou de la région Rhône Alpes les régionaux sont nombreux mais dans notre ligue qui allie déjà deux régions Bretagne et Pays de la Loire le nombre de régionaux reste faible . Nous n’avons plus de nationaux et certains départements n’ont mêmes pas de rallye qui passe sur leur territoire. Le seul coin qui pose question est la Vendée où on se retrouve avec le côte de lumière , la vie et les Olonnes en un mois et demi à 20 bornes d’écart. La question s’est posé à une époque de fusionner les trois pour recréer le national de Vendée mais souvent les concurrents dont j’ai fait parti préfèrent faire trois régionaux qui en plus ont des timing différents (un midi / minuit dans le tas ) car pour les purs amateurs cela reste aussi l’objectif de faire des week-ends complets avec les amis . Je pense que là questions va amener des réponses différentes selon les ligues qui ont des terrains et des rallyes divers nationaux et régionaux .
Voilà mon avis pour notre petit coin de France ...
  • lacrevettedu17 aime ceci

#8 gwen205gtac

gwen205gtac

    Pilote officiel Simca

  • Membre
  • 1 083 messages
  • LocalisationLes arcs

Posté samedi 20 juin 2020 à 22:30

Globalement, il y a trop de rallyes régionaux



Ça dépend des départements ...
Dans le 83, on en a plus qu un

#9 ROUXE

ROUXE

    Rookie

  • Membre
  • 3 647 messages
  • LocalisationVILLEURBANNE

Posté dimanche 21 juin 2020 à 06:20

Je disais bien GLOBALEMENT non ?



#10 CCracing85

CCracing85

    Pilote Mirafiori

  • Membre
  • 172 messages

Posté dimanche 21 juin 2020 à 07:48

Vu du sud ou de la région Rhône Alpes les régionaux sont nombreux mais dans notre ligue qui allie déjà deux régions Bretagne et Pays de la Loire le nombre de régionaux reste faible . Nous n’avons plus de nationaux et certains départements n’ont mêmes pas de rallye qui passe sur leur territoire. Le seul coin qui pose question est la Vendée où on se retrouve avec le côte de lumière , la vie et les Olonnes en un mois et demi à 20 bornes d’écart. La question s’est posé à une époque de fusionner les trois pour recréer le national de Vendée mais souvent les concurrents dont j’ai fait parti préfèrent faire trois régionaux qui en plus ont des timing différents (un midi / minuit dans le tas ) car pour les purs amateurs cela reste aussi l’objectif de faire des week-ends complets avec les amis . Je pense que là questions va amener des réponses différentes selon les ligues qui ont des terrains et des rallyes divers nationaux et régionaux .
Voilà mon avis pour notre petit coin de France ...

Le Côte de Lumière ne sera pas midi-minuit et les Olonnes n'aura finalement pas lieu cette année.

 

Sinon, je ne suis pas certain que moins de rallyes = davantage de concurrents. Dans une zone désertée par les organisations, les pilotes deviennent rares, car devant faire de longs déplacements pour pouvoir participer. ça rajoute du budget et de la fatigue quand il faut rentrer le dimanche soir. Même si je cours en slalom, si je prends mon exemple, quand j'ai débuté, j'avais une dizaine de courses dans un rayon de 100 km. ça a été un vrai moteur pour me lancer. Je savais que je pouvais me faire une belle saison pour un budget très raisonnable. Pour diverses raisons, qui ne tiennent pas forcément à la qualité du plateau, la plupart d'entre eux ont disparu.  Est-ce que je me lancerais aujourd'hui sachant que je vais devoir faire beaucoup de route pour la plupart des courses ? Ce n'est pas certain.

 

La situation actuelle est exceptionnelle dans le sens où on a vraiment rien eu depuis le début de saison. Les quelques pilotes qui ont leur licence sont donc vraiment en attente et se précipitent sur les premières épreuves.


  • cayman, philippe86 et lotus112 aiment ceci

#11 Ze Rallyman du 04

Ze Rallyman du 04

    Pilote Peugeot Dakar

  • Membre
  • 2 960 messages
  • LocalisationSisteron (04)

Posté dimanche 21 juin 2020 à 08:18

Je disais bien GLOBALEMENT non ?

Justement, on ne peut pas apporter une réponse globale, la situation dans le Sud Ouest n'a rien à voir avec celle en Rhone-Alpes/PACA, celle du Nord/Normandie est différente que dans le Grand Est, et celle de l'Ouest/Bretagne est encore une autre paire de manches.

 

En PACA, pour parler de ce que je connais, je trouve que la proportion est assez équilibrée, malgré quelques disparités encore, qui sont dues à des histoires particulières (on a évoqué le département du Var, je pense à la "disparition" de Fayence par exemple, sans même parler du Plan-de-la-Tour).



#12 gwen205gtac

gwen205gtac

    Pilote officiel Simca

  • Membre
  • 1 083 messages
  • LocalisationLes arcs

Posté dimanche 21 juin 2020 à 08:54

Justement, on ne peut pas apporter une réponse globale, la situation dans le Sud Ouest n'a rien à voir avec celle en Rhone-Alpes/PACA, celle du Nord/Normandie est différente que dans le Grand Est, et celle de l'Ouest/Bretagne est encore une autre paire de manches.

En PACA, pour parler de ce que je connais, je trouve que la proportion est assez équilibrée, malgré quelques disparités encore, qui sont dues à des histoires particulières (on a évoqué le département du Var, je pense à la "disparition" de Fayence par exemple, sans même parler du Plan-de-la-Tour).



Tu peux rajouter : bormes , la crau , lou candeloun , criterium83 ,draguignan-verdon , ...
Et encore , je ne compte pas les côtes et slaloms.

#13 cayman

cayman

    Pilote Peugeot Dakar

  • Membre
  • 2 664 messages
  • Localisationantibes

Posté dimanche 21 juin 2020 à 11:22

En tant que pilote je côtoie d'autres pilotes qui feront en fonction de l'économie...., la crise c'est une chose...mais le pire c'est l'après crise..., les mécanos s'en sortent pas trop mal..mais les carrossiers un peu moins...car les gens ont eu moins d'accidents et feront moins réparer les bobos....qui ne sont pas de première nécessité . Au Mont Blanc ce sera un peu spécial car avec la conjonction de la Suisse..., La coupe Clio environ 35 autos , la coupe 208 et ceux qui veulent se rattraper il va y avoir des gens sur le carreau..je suis sûr qu'ils refuseront du monde ! 2021 sera conditionnée par l'après crise..et là il faut patienter...., perso je suis à la retraite depuis 1 an...je suis passé au travers....juste de la chance bien calculée !


  • philippe86 aime ceci

#14 MrRallye07

MrRallye07

    Pilote Scuderia

  • Membre
  • 459 messages
  • LocalisationArdèche

Posté jeudi 25 juin 2020 à 13:08

Pour rajouter un avis, ayant des amis, mais également mon frère qui ont débuté la saison au Gier (abandon), mais qui avait déjà marqué pas mal de points sur les derniers rallyes de 2019, ils hésitent beaucoup à repartir pour cette fin de saison.

 

La cause principale est le manque d'information concernant l'attribution des points comptant pour la Finale 2021 (résultat de 2020 + 2021, année blanche... ?) car l’objectif de 2020 était la Finale

 

Le budget des sponsors qui serait également étalé sur 1 saison et demi faute de retrouver tous les partenaires l'an prochain et des coûts au kilomètre qui ne vont jamais en descendant peuvent être également des facteurs. 

 

Et pourtant nous sommes tous de vrais passionnés qui prennent beaucoup de plaisir chaque weekend où il roule 


Modifié par MrRallye07, jeudi 25 juin 2020 à 13:11.


#15 QuentinRallye14

QuentinRallye14
  • Membre
  • 3 878 messages
  • LocalisationCalvados

Posté jeudi 25 juin 2020 à 13:46

Pour rajouter un avis, ayant des amis, mais également mon frère qui ont débuté la saison au Gier (abandon), mais qui avait déjà marqué pas mal de points sur les derniers rallyes de 2019, ils hésitent beaucoup à repartir pour cette fin de saison.

La cause principale est le manque d'information concernant l'attribution des points comptant pour la Finale 2021 (résultat de 2020 + 2021, année blanche... ?) car l’objectif de 2020 était la Finale

Le budget des sponsors qui serait également étalé sur 1 saison et demi faute de retrouver tous les partenaires l'an prochain et des coûts au kilomètre qui ne vont jamais en descendant peuvent être également des facteurs.

Et pourtant nous sommes tous de vrais passionnés qui prennent beaucoup de plaisir chaque weekend où il roule


Normalement de ce qui avait était dit, les résultats de 2020 et 2021 sont comptés.

#16 Ze Rallyman du 04

Ze Rallyman du 04

    Pilote Peugeot Dakar

  • Membre
  • 2 960 messages
  • LocalisationSisteron (04)

Posté jeudi 25 juin 2020 à 14:48

C'était précisé dans le communiqué à la suite du CD du 16/04. Le prochain est prévu mi-Juillet, on en saura plus à ce moment-là (et également sur les élections).

 

Annotation 2020-06-25 160314.jpg

 

 

EDIT : si je puis me permettre, les vrais passionnés, de surcroit qui jouent la qualif, lisent les courriers de la fédé et les réglements. Ca me semble quand même la base, mais pour autant combien on en voit tous les weekend qui viennent cracher sur les commissaires ou pleurer pour porter réclamation...


Modifié par Ze Rallyman du 04, jeudi 25 juin 2020 à 14:50.


#17 MrRallye07

MrRallye07

    Pilote Scuderia

  • Membre
  • 459 messages
  • LocalisationArdèche

Posté jeudi 25 juin 2020 à 15:55

C'était précisé dans le communiqué à la suite du CD du 16/04. Le prochain est prévu mi-Juillet, on en saura plus à ce moment-là (et également sur les élections).

 

attachicon.gifAnnotation 2020-06-25 160314.jpg

 

 

EDIT : si je puis me permettre, les vrais passionnés, de surcroit qui jouent la qualif, lisent les courriers de la fédé et les réglements. Ca me semble quand même la base, mais pour autant combien on en voit tous les weekend qui viennent cracher sur les commissaires ou pleurer pour porter réclamation...

 

Excuse nous alors d'être de faux passionnées  :P

 

Mais on reste quand même méfiant sur ce point (notre pays et nos fédérations sont tellement forts pour tout changer à chaque réunion qui ont lieu) 

Tant que les "modalités précises" ne seront pas exposées...


  • gwen205gtac aime ceci

#18 Loïc.D

Loïc.D

    Pilote Peugeot Dakar

  • Membre
  • 2 367 messages

Posté lundi 29 juin 2020 à 11:22

Vu qu'on parle des perspectives d'avenir, vous le sentez le vent écolo qui arrive très vite là ? Entre les élections et la convention citoyenne nous n'en avons plus pour très longtemps.

#19 QuentinRallye14

QuentinRallye14
  • Membre
  • 3 878 messages
  • LocalisationCalvados

Posté lundi 29 juin 2020 à 11:53

Vu qu'on parle des perspectives d'avenir, vous le sentez le vent écolo qui arrive très vite là ? Entre les élections et la convention citoyenne nous n'en avons plus pour très longtemps.

 

Pas grave, on ira voir des rallyes à l'étranger  :oui:



#20 ROUXE

ROUXE

    Rookie

  • Membre
  • 3 647 messages
  • LocalisationVILLEURBANNE

Posté lundi 29 juin 2020 à 12:08

Pour le moment, ils n'ont gagné que des villes. A priori, on court plutôt dans les campagnes.

 

Mais il faut bien se dire que les rallyes, les bagnoles etc... ça a plus vécu que ça vivra.

Demain, des caisses électriques qui rouleront à 110 sur les autoroutes.

Les gens n'achèteront bientôt plus de grosses autos, ils prendront le train, trouveront d'autres modes de vie qui ne seront plus centrés sur la voiture et donc d'autres moyens pour frimer que leur SUV ou leur 4x4

Il y a bien longtemps que la bagnole n'est plus pour moi un objet de plaisir mais un simple moyen de locomotion

 

L'Australie annulée à cause du réchauffement (incendies géantes), la Suède aux 3 quarts annulée à case du réchauffement (fonte de la neige, de la glace...)

On ne parle pas des inondations un peu partout, des ouragans etc...

D'autres bébètes bizares vont remonter à la surface avec la fonte du permafrost. Le Covid n'était qu'une gentille petite alerte

 

Il faut se dire qu'on en a bien (trop) profité et apprécier ce qui nous reste.


  • Lafranc43 aime ceci





Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : Divers

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)